• Le champignon

     

    Il n’attend pas l’automne pour colorer nos prés,

    Petites taches éparses, il va nous régaler,

    Du lactaire délicieux au bolet de Satan

    Il transperce la verdure de nos bois, de nos champs.

     

    Le coprin, l’amanite, la russule, le rosé

    A lamelles ou a tubes, ils sont très colorés,

    Notre ancêtre Hippocrate transforma l’aliment

    De manière généreuse en bon médicament.

     

    Oh certes l’odeur fétide de quelques spécimens

    Eloignent des bordures les gens qui se promènent,

    La plupart toutefois de nos représentants

    Adorent le chapeau qui régale leurs dents.

     

    Dans les forêts magiques, quelques spores minimum

    A faible profondeur, génèrent le mycélium..

    Dès la fin de l’hiver, ils pointent le bout du nez

    Et percent la verdure de taches colorées.

                      

    La magnifique oronge ou le cèpe de bordeaux

    Attirent le mycologue et lui offre un cadeau,

    La trompette de la mort, la jaune chanterelle

    Aux chapeaux entonnoir sont également très belles.

     

    Alors n’hésitons pas à parcourir nos bois,

    Nos prairies et nos champs durant de nombreux mois,

    Admirons la nature et ses mille couleurs,

    Profitons de ces fruits à la beauté des fleurs !


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :